Psychothérapies : les thérapies brèves

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Depuis quelques années,les thérapies de courte durée ou thérapies brèves sont devenues une aide incontournable face aux troubles du comportement et aux conduites addictives. Elles sont davantage basées sur le comment plutôt que sur le pourquoi des choses. Elles doivent permettre d’atténuer ou de faire disparaître totalement des symptômes qui sont gênants au quotidien.

Elles ont pour but de modifier un comportement qui gâche la vie de la personne et sont particulièrement recommandées pour les phobies sociales : la claustrophobie ou l’agoraphobie, les troubles obsessionnels compulsifs, les crises de panique, le rougissement en société, les syndromes psychosomatiques, les problèmes sexuels ou bien encore la boulimie, l’hyper-activité ou l’insomnie.

Pour mieux comprendre les autres, il est important parfois de mieux se comprendre soi-même, d’essayer de vivre en harmonie avec son environnement qui peut apparaître hostile, de mieux contrôler ses émotions face à des situations embarrassantes.. La thérapie brève permet grâce à des méthodes douces de mieux traiter les problèmes humains dans une durée plus courte qu’une analyse. Lors de la première séance thérapeutique, la personne expose son problème. Entre le thérapeute et la personne, s’établit alors une relation basée sur la confiance et sur l’écoute.

Sans confiance, il ne peut y avoir de bons résultats. Le travail doit se faire dans une totale plénitude, c’est à ce moment-là que la thérapie brève prouve son efficacité. Les séances sont orientées par le thérapeute pour que la personne trouve en elle les solutions les mieux adaptées.

En ayant une meilleure gestion de son stress et une meilleure compréhension de ses propres émotions, la personne voit sa vie différemment et surviennent alors des prises de conscience progressive avec un changement rapide de comportement. Le thérapeute s’adapte aux problèmes de chaque personne en proposant diverses méthodes mais le patient doit également montrer une certaine rigueur, une certaine régularité dans les séances, une volonté de s’engager dans un changement profond…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »